Quelques citations de Démocrite


Celui que dominent absolument les richesses ne saurait être homme de bien.


On ne peut atteindre ni à l'art ni à la sagesse si l'on ne s'est pas adonné à leur étude.


Mieux vaut blâmer ses propres fautes que celles d'autrui.


Mieux vaut réfléchir avant d'agir que regretter après avoir agi.


Ne te fie pas à tout le monde, mais à ceux?là seulement que tu as mis à l'épreuve. Dans le premier cas, c'est pure simplicité; dans le second, sagesse.


Ce qui instruit les sots, ce n'est pas la parole, mais le malheur.


C'est une honte que de se donner beaucoup de mal pour les affaires d'autrui et de négliger les siennes.


Contredire et bavarder sans répit, c'est se montrer naturellement incapable d'apprendre ce qu'il faut.


C'est une sorte d'avidité que de parler de tout sans vouloir rien écouter.


De petits services accordés au moment opportun sont les plus précieux aux yeux de ceux qui en bénéficient.


Bien des gens qui paraissaient être nos amis ne le sont pas en réalité; le contraire est vrai aussi.


La beauté du corps est un avantage digne des animaux, si l'intelligence ne la relève.


En réalité nous ne savons rien, car la vérité est au fond de l'abîme.


Ne cherche pas à tout savoir, si tu ne veux tout ignorer.


Pour l'homme, il convient de faire plus grand cas de l'âme que du corps. Car l'excellence de l'âme corrige la faiblesse du corps, mais la force corporelle, sans la raison, est absolument incapable d'améliorer l'âme.


Les limites de ce qui est utile ou non sont le plaisir et le déplaisir.


Les sots se tournent vers.les avantages de la fortune; ceux qui les connaissent vers les avantages de la sagesse.