Les douze travaux d'Héraclès

 



… l'itinéraire initiatique que parcourt le héros Héraclès, nous rapporte l'histoire d'un être, fils d'un dieu et d'une mortelle, devant expérimenter dans le monde matériel de douze manières différentes. Après quoi, à la façon de nombreux saints et prophètes des récits sacrés, il disparaît dans la Lumière, foudroyé par son "père" Zeus…

Dans toute expérimentation symbolique, et à plus forte raison initiatique, chaque ensemble est constitué de trois parties, ou niveaux. Le premier de ces niveaux, ou âges de conscience, est un temps plus particulièrement initiatique, le second, un temps de labeur concret, et le dernier, un temps où l'individu se doit de maîtriser tous les éléments acquis pendant les deux premiers stades. Selon le modèle offert par les constructeurs de temples et de cathédrales, l'être est alors capable de bâtir et de diriger à son tour l'édification d'un sanctuaire contenant dans ses mesures et proportions l'image la plus proche de l'ensemble du monde. Il connaît la "Mesure", l'un des nombreux apanages du "Bienveillant" Zeus dont, précisément, Héraklès est le "fils".

Robert-Jacques Thibaud: Pluton, itinéraire de la vie éternelle

 



Alors, ce mythe d'Héraklès, quel est-il ? :


… Alcmène, une mortelle… avait promis d'épouser Amphitryon, …
Zeus profita de l'absence d'Amphitryon, …, pour se métamorphoser à sa ressemblance et séduire la… Princesse. Le dieu se transforma si bien en Amphitryon que lorsqu'il se présenta … à Alcmène, celle-ci ne s'aperçu de rien, … et l'aima éperdument. Leurs amours durèrent UNE nuit dont la durée fut égale à TROIS nuits. … (d'où) elle conçu Héraklès.
Lorsque, …, Amphitryon revint, … elle conçu Iphiclès, qui ne fut en rien comparable au héros Héraklès, son frère.

Héraklès, nommé tout d'abord Alcée (puissant) ou Palaemon (le lutteur), ne vit le jour qu'après une gestation prolongée de quelques heures [par] Héra… Sa naissance, retardée… le priva ainsi du pouvoir que Zeus lui destinait sur le royaume de Mycènes…

Le dieu obtint cependant d'Héra, la promesse que ce fils, qu'elle considérait comme illégitime, deviendrait un dieu lorsqu'il aurait accompli DOUZE travaux particulièrement difficiles, tous destinés à chasser de la création les perversions contrariant l'ordre et l'harmonie de la Terre. Ainsi, malgré ces vicissitudes, le héros naquît à la fois par la volonté de Zeus et par celle du principe d'Héra, manifestation de la Grande Déesse. Héra, la soeur/épouse du grand dieu avec laquelle, aussi puissant fut-il, il ne pouvait que négocier, c'est-à-dire, symboliquement, s'harmoniser.

Par … ruse … le nourrisson fut allaité au sein d'Héra endormie, afin que le fils divin devienne un immortel… Informée de cet allaitement involontaire, la déesse pardonna difficilement ce qu'elle considérait comme un affront, et pour se venger suscita de redoutables ennemis au fils d'Alcmène, utilisa de nombreux stratagèmes pour tenter de l'empêcher de mener à bien ses douze épreuves et fut donc à la fois dispensatrice de l'immortalité du héros et responsable de la difficulté qu'il eut de vivre cet apanage réservé d'ordinaire aux seuls dieux de l'Olympe…

(En accomplissant les douze célèbres travaux) Le héros, fils du Ciel Lumineux et de la Terre, mais nourri du lait d'éternité, fut ainsi amené à diviniser totalement ce qu'il avait de terrien, par sa mère, Alcmène, à élever sa conscience du plan terrestre au plan spirituel, en satisfaisant aux exigences de la sœur/épouse de Zeus, Héra (Protectrice), afin qu'il personnifie définitivement la "Gloire d'Héra", son nom même (Héra-klès). Il est important de signaler que le temps de réalisation des travaux fut de DOUZE années, soit un "temps" correspondant à une révolution complète, un cycle, de la planète Jupiter autour du Soleil. La démarche héracléenne est ainsi parfaitement associée au principe qui l'a fait naître, à la fois sur un plan terrestre, douze mois, et sur un plan céleste, douze ans.

Lorsque le héros eut achevé son expérimentation terrestre,… il mourut comme l'avait annoncé Zeus son père, qui avait ainsi dévoilé sa fin : "aucun homme vivant ne pourra tuer Héraclès, sa chute sera causée par un ennemi déjà mort". Revêtu malgré lui de la terrible tunique offerte par Nessus à Déjanire, imprégnée du sang de l'Hydre qu'il avait jadis vaincu, en proie aux plus terribles douleurs, le héros fit, à sa propre intention, élever un bûcher fait de branches de chêne et de troncs d'olivier, sur la cime du mont Oeta. Les arbres utilisés symbolisaient ensemble la force et la durée. Etendu à son sommet sur sa peau de lion, sa massue (d'olivier sauvage) lui servant d'oreiller, le héros attendit sereinement la mort, la face tournée vers le ciel, tandis que le feu qu'il avait fait allumer commençait à embraser la base du bûcher…

Robert-Jacques Thibaud: Pluton, itinéraire de la vie éternelle

 

 

 

Une telle attitude est le fruit de l'expérimentation ; ayant achevé ses douze travaux, Héraklès est devenu un Connaissant et il peut, en toute conscience, se diriger vers le passage qu'est devenue la Mort à ses yeux.

 

 

Satisfait de l'attitude noble et courageuse de son fils, Zeus, d'un éclair de sa foudre, réduisit alors en cendre ce qu'il y avait de mortel en Héraclès et s'apprêta à accueillir dans l'Olympe sa part immortelle.

Pour qu'une place lui soit faite parmi les douze dieux de l'Olympe, Zeus demanda à Héra de bien vouloir oublier les griefs qu'elle entretenait encore envers le héros, et la pria d'adopter, rituellement, le nouvel arrivant.

Robert-Jacques Thibaud: Pluton, itinéraire de la vie éternelle

 

 


Ainsi, en suscitant des ennemis à Héraklès, en augmentant donc l'intensité des épreuves qu'il eut à surmonter, Héra lui permit en fait d'atteindre plus sûrement à l'Olympe. Elle ne fut donc pas son ennemie, mais son allié objectif. Et cela peut nous rappeler le rôle que Judas Iscariote joua dans la Passion du Christ.


Et enfin,


Depuis son adoption, Héraclès est le portier du Ciel.

Robert-Jacques Thibaud: Pluton, itinéraire de la vie éternelle

Ce qui nous ramène une fois de plus au mythe chrétien avec Saint-Pierre, porteur des clefs du Paradis.