Le Jeu de l'Oie

 



cliquer sur l'image pour l'agrandir

Inventé pendant la guerre de Troie, le Jeu de l'Oie est un véritable labyrinthe initiatique où le destin et les dieux règlent la progression du joueur. Il avance à coup de dé.

Divertissant et symbolique à la fois, le Jeu de l'Oie est universel. Présent dans les tombes égyptiennes, il rappelle le terrible Minotaure et les forêts obscures où se rendaient les druides.

 

Minos et le Minotaure

 

 

Roi de Crète, Minos était le fils de Zeus et d'Europe, époux de Pasiphaé qui lui donna notamment Ariane pour fille.

Minos se vantait d'obtenir des dieux ce qu'il leur demandait tant sa piété était grande. C'est ainsi qu'il obtint de Poséidon qu'il fasse sortir de la mer un taureau blanc pour son sacrifice. L'animal apparut comme demandé mais au lieu de le sacrifier au dieu ainsi qu'il l'avait promis, Minos le conserva et sacrifia un autre animal, beaucoup moins beau, à sa place.

Afin de se venger de cet affront, Poséidon rendit Pasiphaé amoureuse de la bête au point qu'elle s'unit au magnifique Taureau blanc et en conçut un véritable monstre, le Minotaure (le Taureau de Minos). Il était si laid que Minos le cacha dans le labyrinthe construit par Dédale.

Lorsque sa fille Androgée fut assassiné sur l'ordre d'Egée, roi d'Athènes, Minos, avec l'accord de Zeus, vengea sa mort en exigeant qu'Athènes envoie tous les neuf ans sept jeunes filles et sept jeunes hommes que le monstre dévorait. Seul Thésée, aidée par Ariane et son fil, parvint à tuer le Minotaure et à faire cesser les sacrifices.

Peut-être parce que cette expérience lui avait beaucoup appris, Minos devint après sa mort l'un des juges de l'Au-delà (l'Erèbe) en compagnie de Rhadamanthe et d'Eaque.


Dictionnaire de Mythologie et de Symbolique Grecque

Chaque joueur refait ainsi, sans le savoir, le chemin que parcoururent les héros antiques, Thésée ou Perceval. On ne sort victorieux des ténèbres qu'avec le fil lumineux d'Ariane, la Connaissance. Ce sont les clés de ce labyrinthe initiatique, symbolique et astrologique, que Robert-Jacques THIBAUD nous propose de découvrir dans ce livre où l'on se trouve le partenaire des héros.

De case en case et d'âge en âge, le Jeu de l'Oie associe l'énergie des dieux et la quête des hommes, car la progression dans le labyrinthe transforme le joueur en héros tentant d'atteindre l'Inaccessible Etoile.

 
Pour la symbolique des figures rencontrées dans le Jeu de l'Oie, lire
le Dictionnaire de l'art Roman, de Robert-Jacques Thibaud qui décrit les illustrations des édifices romans
et Lancelot et la Reine du Graal de Jacques Lamoureux dans lequel l'auteur conte l'histoire d'un chevalier suivant un chemin identique à la voie symbolique du Jeu de l'Oie.