Le Sphinx nous communique...

 

L'énnéade égyptienne

 

 

 

L'énnéade égyptienne

Bien qu'elle ait pu concerner des groupes de douze ou quinze éléments, l'ennéade était à l'origine l'assemblée des neuf divinités principales de la cosmogonie égyptienne.

L'Ennéade Primordiale (telle qu'elle était vénérée à Héliopolis) était composée des dieux et déesses suivants:

 

Atoum (le créateur)

 

 


Chou (l'air)

Tefnet (l'humide)

 


Nout (le ciel)

Nout & Geb

 


Geb (la Terre)

 


Seth

 

 

La Petite Ennéade était quant à elle composée ainsi:

 

Anubis & Thot

Maât

 

Horus

et les quatre fils d'Horus

 

Imset - Hâpi - Tuamutef - Kébekhsénef

 

La troisième ennéade héliopolitaine était présidée par Osiris et suivie par huit entités divines appartenant au monde invisible de la Douat.

La première ennéade constitue la cosmogonie du monde, la seconde manifeste l'origine de la vie lumineuse diurne et la troisième la vie dans l'Autre Monde, ce qui totalise trois fois neuf principes spirituels amenant au nombre moyen d'une révolution lunaire (9x3=27) selon la symbolique des cycles que respectèrent toujours les prêtres égyptiens.

Symboliquement, le nombre neuf manifeste la parfaite complétude car tous les éléments du monde s'y trouvent représentés.

Géométriquement, l'ennéade représente trois triangles entrelacés.

On observe que les imagiers du Moyen-Age représentèrent dans leurs mandorles des échelles à neuf barreaux pour aller jusqu'au Christ.

 

Voir pour plus d'informations :

Dictionnaire de Mythologie et de Symbolique Egyptienne