Le Sphinx nous communique...

 

La jeunesse de Mercure

 

 

 

La jeunesse de Mercure

 

 

Dès sa naissance, le jeune dieu Mercure montra un caractère intelligent et curieux, un peu chapardeur et très ingénieux. Il n'avait que quelques jours lorsqu'il inventa et fabriqua une lyre en utilisant une carapace de tortue et les boyaux d'une jeune vache qu'il avait volée, avec ruse, à son frère Apollon.

Mis devant son forfait, il sut intelligemment échanger son merveilleux instrument contre le troupeau entier des vaches de son frère et obtint en plus qu'Uranie la muse du ciel lui enseigne l'astrologie.

Après cela, il vola les outils d'Héphaïstos qu'il dut restituer et il promis de ne jamais plus mentir. A ces mots, Zeus son père éclata de rire car il savait qu'il ne tiendrait jamais sa promesse. Cependant, il lui pardonna et lui donna comme métier de guider ceux qui cherchent leur chemin, de leur donner l'intelligence pour fabriquer les outils dont ils ont besoin pour se sortir de situations périlleuses. Mercure est le dieu des voyageurs et de toutes les sortes d'échanges (y compris la ruse et le vol). Il est aussi le dieu de l'astrologie et du gai savoir, le dieu des carrefours et celui que l'on devait suivre lorsque l'on allait rendre visite à Pluton dans le monde de l'au-delà.