L'Evangile de la Colombe

1981

Il est des livres que l'esprit ne saurait ignorer… "L'évangile de la colombe" est de ceux là.

 

Edition originale 1981

Photo: Francis Loubatières -Mégalithe évidé d'une colombe de Jean-Luc Séverac à Minerve

Deuxième édition 1991


Paru en octobre 1981, cet ouvrage inclassable, tant par son style que par le fond de son message, a suscité d'abord l'étonnement : un auteur anonyme, une plume non conformiste, un titre difficile pour un livre qui cachait, comme l'a exprimé un critique "une bombe spirituelle sous une couverture anodine"

L'émerveillement suivit bientôt devant son impact et la marque profonde qu'il imprima très vite dans le cœur des chercheurs de Vérité. Porté et enfanté sur la terre éprouvée du Montségur cathare, ce message hors du temps allait être un défi jeté à la dualité. Tant dans la tradition que dans le futurisme de sa pensée, il allait révéler l'Androgyne suprême, marier le Père à la Mère, unir l'Esprit et la Matière.

Tel une comète inconnue dans le ciel déjà lourd des créations ésotériques, il poursuit aujourd'hui son vol, entraînant dans sa course vive de plus en plus de disciples de la Triple Voie, voies du Possible, de la vraie Liberté et de la Connaissance intuitive.

 

"Va et dévêts toi de toi-même…" peut être la devise de cet Evangile des temps nouveaux qui élève au plus haut le sens du sacrifice, du "faire sacré", appelant, sur le corps de la Terre souffrante et les méandres du multiple, les disciples de l'UN, ceux qui dépassent la nostalgie gnostique pour mettre en œuvre "l'Incarnation active" dans le battement du Vivant et le respect de la "Loi unique".

Cette épopée initiatique, au travers de sa quête et de son style poétique, au travers de ses personnages, l'Enfant divin, le Cavalier, le Sage a, semble-t-il, rejoint les lignées des messages essentiels et sans âge que le Souffle vivant de la Tradition "Une" a inspirés.

Elle se situe à mi-chemin entre le conte oriental, le poème philosophique et le rêve éveillé, à l'instar du Prophète de Khalil Gibran ou des célèbres Dialogues avec l'Ange.

L'évangile, la bonne nouvelle qu'est venue apporter Yahal, l'androgyne divin n'est autre que l'ineffable secret de l'Unité : "Tout est échange", tout est flux, qui relie la flèche et la cible, le dedans et le dehors de l'homme, la vie et la mort, le bien et le mal…

Ainsi s'annonce l'ère de la Colombe, symbole par excellence de l'Esprit.

Troisième édition 2005

Pour se procurer ce livre, cliquer sur l'image