Pourquoi Symbuli?

Connaitre toutes les choses mais n'en avoir réalisé aucune
Connaitre une chose et les avoir réalisées toutes....

Les livres et les sites Internet traitant du symbolisme en général ou de tel de ses aspects sont légion.

Pourtant, le constat qui s'impose lorsqu'on les consulte est que chacun apporte son éclairage propre et qu'ils sont tous différents.

Ils démontrent par là que la perception des symboles et la compréhension du symbolisme sont toujours une affaire exclusivement personnelle

Mais à cela s'ajoute le fait que la formation intellectuelle et culturelle qui fait exclusivement appel à l'intelligence rationelle, est un obstacle quasi insurmontable pour qui veut percevoir les symboles.

La signification profonde des symboles, en effet, n'est accessible que par "l'intelligence du coeur", qui est incompatible avec la raison raisonnante, puisqu'elle est d'abord intuitive et ne fonctionne qu'au travers de ce que chacun ressent naturellement et instinctivement.

Ainsi, plus on est "instruit" - au sens universitaire du terme - plus il est ardu d'entrer dans le monde de l'ésotérisme et des symboles. La culture forme comme un obstacle aveuglant entre la perception intuitive propre à chaque individu et l'idée cachée derrière chaque symbole.

Héraclite a écrit : "Le fait d'apprendre beaucoup (polymathie) n'instruit pas l'intelligence. Autrement il aurait instruit Hésiode et Pythagore, ainsi que Xénophane et Hécatée." ...

Et Claude BERNARD disait : "chez le savant, la science développe la tête et tue le coeur ".

Ce qui est repris par Isha Schwaller de Lubicz quand elle fait dire au Sage: "… Tu as accumulé trop de savoir, Her-Bak ; il faut apprendre à redevenir enfant ! "

Il faut de nombreuses années pour, non pas effacer mais se libérer - tout en la conservant active par ailleurs - de la forme de réflexion imposée par l'éducation et revenir, autant que faire se peut, à l'innocence primitive qui seule permettra à chacun de libérer son intuition et d'exprimer ce qu'il ressent.

Et c'est pourquoi j'ai tenté d'exprimer ici mon ressenti personnel.

 

Ce site propose donc une vision subjective des symboles et du symbolisme.

Ainsi qu'il est écrit dans ces pages, il ne s'agit pas d'imposer une compréhension particulière, mais de proposer un éclairage susceptible d'enrichir la réflexion.

Et peu importe que le lecteur soit ou non d'accord avec la thèse défendue. Si, grâce à ce point d'appui, il peut poursuivre sa marche en avant, soit qu'il accepte le point de vue exposé, soit qu'il le rejette, le but sera atteint.

 

Puisque, en dernier ressort, seul compte le fait de ne pas rester immobile.
Que chacun suive sa route propre, pourvu qu'il avance !

 

N'hésitez pas à nous écrire vos remarques, tant sur le fond que sur la forme.

Posez-vous des questions, envoyez les nous.

Nous les publierons avec nos éventuels commentaires.

Un des buts que nous poursuivons ici est d'initier et d'entretenir un dialogue constant et, si possible, fructueux avec les internautes qui nous feront l'amitié de visiter notre site.

Outre que nous essaierons de répondre à vos éventuelles interrogations, nous nous efforcerons de tenir le plus grand compte de vos éventuelles critiques pour tenter, dans la limite de nos moyens, d'améliorer et d'enrichir le contenu de ce site, qui, nous l'espérons, ne sera jamais achevé.

Certaines des idées développées dans ces pages pourront surprendre, peut-être. Si le scepticisme est une des formes de la liberté, il doit s'accompagner de l'ouverture d'esprit qui incite à vérifier avant de condamner.
C'est pourquoi je ne saurais trop inciter le lecteur curieux de lire l'oeuvre de Marie-Louise Aucher qui, empiriquement, et dans un tout autre domaine, a découvert et mis en oeuvre avec la Psychophonie l'application de certains aspects du symbolisme.

© Francis Doignon-Tournier 2008-2009 - tous les textes publiés sur ce site sont protégés par la loi du Copyright